Retraite chez les bénédictines

Selon la légende, le couvent du Val Müstair dans les Grisons a été fondé au VIIIe siècle par Charlemagne et n’a jamais été entièrement détruit. Bien conservé, il révèle aujourd’hui des styles architecturaux de plusieurs époques et renferme des trésors accumulés sur une douzaine de siècles. Ce qui a été déterminant pour son inscription sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, ce sont les peintures murales de l’église conventuelle. Il s’agit du cycle de fresques le plus important et le mieux conservé du Haut Moyen Âge. Aujourd’hui encore, le couvent continue d’abriter des bénédictines qui perpétuent un rythme basé sur «ora et labora». Vie monacale, activité culturelle, musée, recherche et restauration se fondent ici en un tout unique. Patrimoine culturel depuis 1983.

Vous trouverez plus d'informations ici.