Les réserves de biosphère doivent être des régions modèle pour la recherche et la démonstration d’approches visant la protection et le développement durable à l’échelle régionale. Le concept de réserve de la biosphère soulève l’une des questions les plus importantes auxquelles le monde doit aujourd’hui répondre : comment pouvons-nous accorder harmonieusement la protection de la biodiversité, le développement économique et social, et la conservation de valeurs culturelles ?

C’est dans ce but que l’UNESCO a mis en place le programme «L’Homme et la biosphère» (MAB) au début des années 1970. Celui-ci vise la conception de nouveaux modèles pour une gestion raisonnée des milieux naturels. Le programme MAB est mis en pratique dans les réserves de biosphère de l’UNESCO. Il s’appuie sur le modèle d’un développement durable et respectueux de l’environnement.

Les réserves de biosphère sont rarement des biotopes «d’origine» – le plus souvent, ce sont des paysages culturels qui ont été formés et transformés par des siècles d’utilisation humaine.

Le réseau mondial de réserves de biosphère comprend actuellement 714 sites dans 117 pays à travers le monde. Deux d’entre eux se trouvent en Suisse.

Plus d'informations: www.unesco.ch