Marikit Taylor, historienne spécialisée en conservation et promotion du patrimoine architectural 

Quel est votre rôle ici, dans ce lieu de Patrimoine mondial?
Je suis historienne spécialisée en conservation et promotion du patrimoine architectural – particulièrement celui de La Chaux-de-Fonds. Je fais aussi beaucoup de visites guidées.

Quelle est votre relation avec celui-ci?
Je suis venue à La Chaux-de-Fonds pour travailler dans le domaine de l’histoire et du patrimoine. J’ai appris à connaître la ville dans ses moindres recoins, et à aimer les mille et une petites choses qui la rendent belle, mais qu’on ne voit pas forcément au premier regard. La plupart de mes recherches et publications portent sur la Métropole horlogère. Je fais même mon doctorat sur elle !

Quel est votre endroit favori? Avez-vous un conseil particulier?
J’aime tout particulièrement le quartier de l’Industrie, qui est en dehors des sentiers battus. La petite forge située rue des Terreaux 10A témoigne de la vie d’un autre temps. Mon conseil est de prendre le temps de flâner dans les rues droites, et de se plonger dans l’esprit du 19e siècle. Ses traces sont partout – que ce soit dans le nombre infini d’anciennes barrières décorées en fer forgé, les cages d’escalier peintes en trompe l’œil pleines de motifs de fleurs et de paysages, ou même les toitures, sur lesquelles d’anciennes barrières à neige rappellent qu’il s’agit d’une ville dans les montagnes. La visite de l’appartement Spillmann est fascinante : elle permet d’appréhender le quotidien des ouvriers dans les anciennes fabriques d’horlogerie tout en découvrant l’Art nouveau d’ici, appelé le « Style sapin ». On peut visiter l’appartement en suivant une visite guidée « Art nouveau » proposée par Tourisme Neuchâtelois. Des brochures thématiques gratuites sont aussi disponibles à l’Office du tourisme ou en ligne – si on veut découvrir les secrets de la ville tout seul.

Quel est le meilleur moment pour visiter le site et pourquoi?
L’automne, quand on peut profiter de l’été indien. Mais pour moi, la période la plus magique est l’hiver, lorsque tout est recouvert de blanc et que les volutes de fumée s’élancent au-dessus des cheminées. C’est magnifique.

Quelles activités recommanderiez-vous particulièrement?
Je pense que la ville gagne à être découverte en présence d’un guide, car elle peut être un peu déconcertante au premier abord. Ma visite préférée est celle des premières villas de Le Corbusier. Charles-Edouard Jeanneret est devenu le plus grand architecte du 20e siècle, mais on oublie souvent que ses premières œuvres sont ici. Je recommande aussi les visites guidées « à l’horaire », qui sont bon marché et pour lesquelles il n’y a pas besoin de s’inscrire à l’avance. C’est la meilleure manière de découvrir l’appartement Spillmann, par exemple. La vue depuis le belvédère d’Espacité et le visionnage du film à l’Espace de l’urbanisme horloger sont aussi des incontournables.

Novembre 2017

Notre Patrimoine mondial