Migga Falett - hôtesse à Bergün près de Swiss Tavolata raconte :

Quelle est votre relation avec le Patrimoine mondial du Chemin de fer rhétique ?
„Da bin i dahei!“ (Je suis chez moi). Je suis fier de l'œuvre d'art qui a été construite ici il y a 100 ans avec ses nombreux viaducs, ses galeries hélicoïdales dans le beau paysage et j'admire le courage avec lequel les pionniers ont réalisé cette œuvre avec des moyens simples. 

Quel est votre endroit préféré ? Pouvez-vous nous dire quelques secrets ?
Il y a de beaux sentiers de randonnée qui suivent la ligne de chemin de fer ou la traversent plusieurs fois, nous cultivons quelques prés le long du chemin et j'aime regarder le passage des trains. Un endroit agréable est la gare abandonnée de Stuls, qui est située le long de la ligne de chemin de fer, mais aucun train ne s'y arrête plus. Il est au milieu de la forêt, abandonné comme une pierre au bord de la route.

Quel est le meilleur moment pour visiter le site et pourquoi ?
En hiver, le Chemin de fer rhétique vous emmène à Preda et vous pouvez ensuite descendre en luge sur la voie spéciale. Le soir, il est très spécial de s'élancer sur la piste illuminée. En été, vous pouvez voir le train qui passe pendant les randonnées ou vous pouvez le voir serpenter dans la vallée depuis le haut. Tout au long de l'année, vous pouvez voir les photographes se tenir tout au long du parcours, attendant le meilleur moment pour prendre la photo parfaite.

Quelles sont les activités que vous recommandez sur le site de l'UNESCO ?
Il est particulièrement recommandé de visiter le musée du chemin de fer, dont le design est très excitant. Une expérience très particulière consiste également à observer depuis le village de Latsch, le soir, le train illuminé qui traverse la vallée, disparaît dans un tunnel et réapparaît de l'autre côté de la vallée.

Décembre 2016 (traduit de l'allemand)

Notre Patrimoine mondial