Esprit et beauté à l’unisson

La somptueuse cathédrale de Saint-Gall est devenue l’emblème à part entière de la ville. Elle forme avec le domaine abbatial un ensemble historique unique. La célèbre bibliothèque est abritée dans ce qui est sans doute la plus belle salle de style rococo en Suisse. Cette «pharmacie de l’âme» renferme un trésor composé de 170 000 livres et 2000 manuscrits du Moyen Age. Patrimoine culturel depuis 1983.

Qui travaille dans les coulisses du Domaine conventuel de Saint-Gall? (allemand)



Histoire

Sans son couvent, Saint-Gall n’existerait pas. Rien ne prédisposait cet endroit à accueillir une ville. Aucune voie de communication à proximité, pas de position culminante, juste un coin perdu au fonds d’une vallée. La solitude, c’est précisément ce que cherche le moine irlandais Gall quand, en 612, il construit là un ermitage. Son humble logis deviendra l’Abbaye de Saint-Gall, un des plus importants monastères d’Europe et un passage obligé pour qui veut comprendre le Haut Moyen Âge. Les archives de l’abbaye contiennent en effet un ensemble exceptionnel d’actes carolingiens et la bibliothèque probablement la plus riche collection de manuscrits, d’incunables et de libres de cette époque. Le domaine conventuel que l’on voit aujourd’hui, chef d’œuvre baroque, abrite l’héritage d’une histoire religieuse et culturelle qui couvre plus de 1200 ans.

Le couvent fondé par Saint Otmar ver 720, à l’endroit où Saint-Gall c’était installé cent ans plus tôt, est fort modeste. Il acquiert une importance majeure grâce à de généreux donateurs soucieux de salut de leur âme et surtout, de relations privilégiées avec les cours carolingienne puis ottonienne. Les empereurs et les rois l’honorent de leurs visites. Ils s’assurent la loyauté des prélats par leur munificence et, fidèles à la politique de Charlemagne, font du couvent un instrument de gouvernance et d’éducation. Ainsi, l’abbé Grimald (841 – 872) assume la charge de chancelier, un relais clé de l’autorité impériale. Quant à l’abbé Salomon (890 - 919), il sera pendant plus de trois décennies l’un des hommes politiques les plus influents du royaume de Francie orientale.

Si le couvent a pu prendre son essor, il le doit à l’abbé Gozbert (816 – 837). Très proche de Louis le Pieux, fils de Charlemagne, il avait fait construire une imposante abbatiale à trois nefs, plus grande que les églises de Reichenau et de Bâle, et aussi large que la cathédrale actuelle. La construction s’inspirait du fameux Plan du monastère de Saint-Gall, le plus ancien dessin architectural médiéval qui soit parvenu. Des chapiteaux de cet édifice sont exposés dans le Musée lapidaire de l'abbaye.

Le saviez-vous?

• Le célèbre plan de l‘abbaye de Saint-Gall, datant de 825, compte 333 annotations sur les bâtiments.
• 84 moines trouvaient place dans les magnifiques stalles de style baroque de la cathédrale de Saint-Gall.