Imposants paysages de glaciers

Les Alpes suisses Jungfrau-Aletsch forment l’un des paysages d’altitude les plus spectaculaires, avec d’imposantes chaînes de montagnes, des vallées intactes et le plus grand glacier des Alpes. Ce bien est en symbiose parfaite avec le cadre culturel environnant, qui englobe tous les étages de végétation, de la steppe méditerranéenne jusqu’à la haute montagne aride. Patrimoine naturel depuis 2001 (2007 extension).



Histoire

Les Alpes son le théâtre de phénomènes écologiques et géographiques depuis 500 millions d’années. Elles s’élèvent annuellement de 0,5 à 0,7 millimètres, soit plus que le taux d’érosion, parce que la plaque tectonique africaine avance vers le nord à raison d’environ 5 centimètres par an et fait pression sur la plaque eurasienne, plus stable. C’est la collision de ces deux plaques qui a entrainé la formation du relief alpin, il y a 20 à 40 millions d’années. Les soulèvements et chevauchements des diverses couches géologiques on fait des Alpes une formation complexe. Habituellement, les strates les plus récentes recouvrent les plus ancienne. Parfois, cette chronologie est brouillée. Ainsi, le sommet du Mönch et celui de la Jungfrau sont constitués de roches cristallines plus anciennes que les roches calcaires sur lesquelles elles reposent. L’Eiger, juste à côté, est lui presqu’exclusivement composé de calcaire. Cette complexité se lit également dans la morphologie des montagnes. Si nous considérons l’histoire de la Terre, les Alpes telles que nous les connaissons aujourd’hui sont parmi les massifs les plus jeunes puisqu’elles n’ont que 2 millions d’années. Au nord du bien Jungfrau-Aletsch, des parois rocheuses escarpées – par exemple la fameuse paroi nord de l’Eiger, avec ses1’800 mètres de dénivelé, presque à la verticale – côtoient des vallées profondes et encaissées. Au sud, des pentes plus douces débouchent sur la vallée du Rhòne.

Le saviez-vous?

• La fonte du grand glacier d’Aletsch fournirait quotidiennement un litre d’eau à chaque habitant de la planète durant cinq ans.
• La station Jungfraujoch, qui culmine à 3454 mètres, en plein coeur du Patrimoine mondial, est la gare ferroviaire la plus élevée en Europe.

  • Carte

    auf Karte zeigen