Des traditions anciennes et vivantes, depuis plus de 400 ans

Les Processions ont lieu chaque année les Jeudi et Vendredi saints à Mendrisio. C'est un rendez-vous unique et incontournable, où l'histoire perpétue la tradition sous forme d'un spectacle. Lorsqu'ils défilent dans les rues de la ville, les « Trasparenti », tableaux translucides en toile montés sur des « caisses » éclairées de l'intérieur, diffusent une lumière douce. Exécutés selon une technique particulière qui remonte au XVIIIe siècle, les « Trasparenti » sont caractéristiques des processions et représentent un élément essentiel de la candidature. La Procession du Jeudi est consacrée à la représentation de la passion et du chemin de croix, qui met en scène environ 270 figurants. La Procession du Vendredi est plus austère et solennelle, avec plus de 700 figurants. Patrimoine culturel immatériel depuis 2019.



Histoire

Les processions
Selon toute probabilité, les processions de la Semaine sainte à Mendrisio sont plus anciennes que leur première mention au début du XVIIe siècle. La procession du jeudi est une «représentation sacrée» à caractère populaire, dans laquelle une vingtaine de groupes ou de personnes ne déclament pas un texte comme d’habitude mais défilent dans les rues du village en mettant en scène le chemin de croix. Les seuls qui s’expriment, ce sont les Juifs, qui crient des invectives et demandent la condamnation à mort du Christ – ce qui explique pourquoi la procession est aussi connue sous le nom de «Funziun di Giüdee». Pendant au moins trois siècles, elle a été organisée par la confrérie du Sacrement. La procession solennelle du vendredi est une extension du rite de la mise au tombeau du Christ. A l’origine, elle était donc dirigée par des ecclésiastiques. Avec la soumission de la Lombardie voisine à l’Espagne au XVIe siècle, son appellation traditionnelle «Entierro» (enterrement en espagnol) s’est répandue. Elle représente l’inhumation du Christ, généralement accompagnée de la Vierge affligée.

En plus de ces deux soirées organisées à Mendrisio, d’autres traditions de la Semaine sainte ont été conservées.

Les sépultures
Les «sépulcres», largement répandus dans tout le bassin méditerranéen depuis au moins mille ans, sont des monuments plus ou moins riches ou complexes du catafalque du Christ mort, que viennent assidûment visiter les fidèles.

Scénographie théâtrale
A Mendrisio, un décor de théâtre a été installé dans l’église Santa Maria du village jusqu’à l’achèvement des travaux de restauration en 2014.

«Settenario» (office du soir)
Le «Settenario» à l’église San Giovanni est en revanche beaucoup plus rare et donc désormais exceptionnel, mais les habitants de Mendrisio y assistent volontiers. Ces offices sont chaque soir consacrés à l’une des Sept Douleurs de Marie, avec des prières spéciales et le chant du Stabat Mater (attribué à Jacopone da Todi) sous forme d’antienne. Sur une musique d’origine inconnue, les hommes entonnent à tour de rôle une strophe dans le chœur de l’église, à laquelle répondent les femmes par la suivante depuis la nef.

Statue de Notre-Dame des Douleurs
Dans l’abside de l’église San Giovanni se dresse la statue de Notre-Dame des Douleurs. Lors des processions, celle-ci est vêtue d’une tenue de fête (du début du XIXe siècle) et placée sur une table richement peinte, portée et présentée sur un support doré (datant de 1780 environ).

Documents historiques
Dans la dernière décennie du XIXe siècle, le contexte socio-économique du canton a enfin permis un investissement considérable dans la restauration et le renouvellement des processions. A cette occasion, le comité recréé a décidé de fixer 1898 comme l’année du premier centenaire de la réorganisation, en s’appuyant sur l’un des rares documents historiques encore conservés qui mentionne le bailli présent à la tête du district du XVIe siècle jusqu’en 1798.

Le saviez-vous?

  • Les rôles des trois madones dans la procession du Jeudi saint étaient attribués autrefois à des hommes qui défilaient le visage entièrement voilé.
  • Les enfants et les adultes qui participent à la procession ainsi que tous ceux qui sont impliqués dans l’organisation sont des bénévoles. Ils représentent près de 1000 personnes au total.
  • Carte

    auf Karte zeigen